"Le Journaliste et l'assassin" - Janet Malcolm

"Le récit de Janet Malcolm est passionnant et mérite d'être considéré comme un classique" - Emmanuel Carrère, écrivain, auteur notamment de L'Adversaire (P.O.L, 2000) et Limonov (P.O.L, 2011, prix Renaudot).

 

Le 17 février 1970, aux États-Unis, deux jeunes filles et leur mère enceinte sont retrouvées assassinées dans l’appartement familial. Le père, Jeffrey MacDonald, s’en sort avec quelques blessures légères. Blanchi dans un premier temps, l’homme est rattrapé par l’affaire quelques années plus tard. Il croise alors la route de Joe McGinniss, un célèbre écrivain-journaliste en quête d’un nouveau best-seller. Les deux hommes s’entendent sur un projet de livre. À l’annonce du verdict qui condamne MacDonald à trois peines de prison à vie, McGinniss fond en larmes, comme tous les membres de la défense. Incarcéré, MacDonald entame une longue correspondance avec son « ami » écrivain qui, de son côté, ne manque pas de lui témoigner son affection. Quatre ans plus tard, McGinniss publie son livre. MacDonald y est dépeint sous les traits d’un meurtrier psychopathe. Stupéfait, ce dernier décide d’intenter un procès à l’écrivain-journaliste.
Janet Malcolm nous plonge au coeur de cette folle histoire et s’interroge sur l’écriture, la trahison et la complexité des rapports entre l’auteur et son « sujet ». Sa réflexion nous conduit notamment à De sang-froid, le chef-d’oeuvre de Truman Capote. Considéré outre-Atlantique comme un classique, Le Journaliste et l’Assassin est classé parmi les cent plus grands ouvrages de non-fiction de la Modern Library (Random House).

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lazare Bitoun.

" (...) On a rarement analysé avec autant de vigueur, de subtilité et de vivacité narrative les relations tordues qui peuvent s'établir entre un auteur et son sujet" - Emmanuel Carrère, écrivain, auteur notamment de L'Adversaire (P.O.L, 2000) et Limonov (P.O.L, 2011, prix Renaudot).  

"Un grand classique de ce que les américains nomment "literary nonfiction" : des histoires vraies magnifiquement racontées" - Nicolas Demorand (Le Supplément, Canal +)

"Une formidable enquête" - Augustin Trapenard (Magazine ELLE)

"Edifiant de bout en bout" - Libération / Next.

JM.JPG

Janet Malcolm est écrivain et journaliste pour le New Yorker. Auteur de nombreux ouvrages dont Tempête aux archives Freud (PUF, 1986) ou encore Reading Chekhov: A Critical Journey (2002), elle est une figure majeure du paysage littéraire américain.