"Le Style paranoïaque" - Richard Hofstadter

Loin de se résumer à des affrontements rationnels, la vie politique moderne est aussi en proie à des pathologies telles que la paranoïa et les théories du complot. Aux États-Unis, la hantise d’une conspiration contre le peuple américain possède une longue histoire. Témoin privilégié du maccarthysme et de l’émergence d’une droite radicale, l’historien Richard Hofstadter publie en 1964 un essai sur l’existence d’un « style paranoïaque » dans la politique américaine. Aujourd’hui, la résurgence d’une droite extrême aux États-Unis, particulièrement active sous la présidence d’Obama, offre une saisissante actualité au Style paranoïaque, récemment classé parmi les cent livres de non-fiction les plus importants du xxe siècle en langue anglaise (Time Magazine). 
Satire d’un discours extrémiste aux accents apocalyptiques, l’ouvrage offre une plongée au coeur de la psyché américaine contemporaine qui reste hantée par le complot, de l’assassinat de Kennedy au 11-Septembre en passant par les romans de Philip Roth, Thomas Pynchon ou Don DeLillo. Au-delà, Le Style paranoïaque nous éclaire sur les pathologies qui menacent les démocraties européennes contemporaines.

Préface de Philippe Raynaud. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Julien Charnay.

 

 

Richard Hofstadter (1916-1970), professeur d’histoire à Columbia University (New York), fut deux fois lauréat du prix Pulitzer.